[Lanaudière, Berthierville / Saint-Ignace-de-Loyola] Sentier d'interprétation de la SCIRBI

Bon à savoir

Adresse – 2 Rue de Bienville, Saint-Ignace-de-Loyola

Chiens acceptés en laisse

Prix – Gratuit

Durée – 2 heures

Site internet

Difficulté – Facile

 

Notre visite en août 2018

Un endroit que j’ai appris a aimé cet été. J’avais plein d’appréhension par rapport à ce parc, comme cet hiver, ça ne s’était pas super bien passé. En janvier, nous étions face à un champ de neige vide,  plat très longtemps. On ne s’était pas rendu très loin dans les sentiers. Quel bonheur de nous rendre compte que l’été, c’est fantastique ! On comprend maintenant l’amour que les gens y portent. La SCIRBI vaut vraiment le détour. Cette fois encore, nous n’avons pas croisé beaucoup de gens, 2 duos, je crois. Pourquoi on aime cet endroit ? Parce qu’il y a vraiment de tout : des sentiers en forêt, des passerelles au-dessus de marécages, des chemins en sable entre des champs de maïs, des observatoires d’oiseaux en hauteur, une petite rivière. La balade est juste assez longue pour que ça vaille la peine.  Il y a des toilettes sèches sur place, des tables à pique-nique, quelques mangeoires à oiseaux, des cartons d’informations. Il y a aussi un chemin en gravelle, encore plus facile. Il y a quelques moustiques dans la section des marais, mais rien de dérangeant. Ça vaut vraiment le détour !

Notre visite en Janvier 2018

L'endroit semble vraiment amusant. Je crois que j'y retournerai en été, car lors de ma visite, j'ai eu 0 plaisir. Il faisait semi-froid, et les circuits sont dans une ère dégagée, il y a donc plein de vent. Dans les sentiers, aucune carte ne te situe par rapport au parc. Je me suis complètement perdue, en suivant des sentiers que les gens avaient créés et raboutés des pistes par-ci par-là. À la défense du parc, il y a des cartes à l'entrée, dans une boîte, sous un petit affichage. Maudine, je n'avais pas assez cherché. Avec l'hiver, c'est difficile de savoir où sont réellement les sentiers. Ceux-ci, pour ma défense cette fois, ne sont pas bien marqués. Je me suis donc ramassée la neige aux genoux à essayer de ne pas scraper les pistes de ski de fond. Pourtant, j'ai croisé beaucoup de gens en ski de fond justement, qui semblaient apprécier leur promenade. Il y a plusieurs cabanes pour les oiseaux, et des tourelles d'observation. Je n'ai vu aucun oiseau tellement j'étais occupée à ne pas mourir ensevelie dans la neige. Je suis convaincue que ce sentier doit-être charmant lorsqu'on est un peu moins maladroite et pas à son affaire comme moi. Je préfère grandement les sentiers dans la forêt, mais Guidoune l'a vraiment beaucoup aimé celui-ci aussi. On a perdu sa balle orange, si jamais vous la retrouvez.


Article non commandité. Laisse retirée pour les photos uniquement.

Promenades, TousCamille